Renouveau Politique : La Guerre Des Générations Aura T Elle Lieu ?

L’échec de Nicolas Sarkozy et de François Hollande à effectuer un second mandat tout comme celui de François Fillon, sonnent le glas de toute une génération. Les enfants des années 50 n’auront occupé le pouvoir suprême que dix ans. Ils ont été bien moins efficaces que leurs prédécesseurs, Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand ou Jacques Chirac qui avaient réussi, durant plus de quarante ans, à se maintenir sur le devant de la scène. Né en 1977, le nouveau Président a, en effet précipité à la retraite de nombreux barons de la politique. 

Si les précédentes générations ayant exercé le pouvoir pouvaient se prévaloir d’avoir contribué à la reconstruction du pays et aux Trente Glorieuses, celles des années 50 ont été jugées responsables, de manière certainement un peu injuste, du déclin du pays, de la crise, du chômage et de la dette. 

Le Général de Gaulle, Georges Pompidou, Giscard d’Estaing tiraient leur légitimité de la Seconde Guerre mondiale.

Ils avaient participé à la création de la 5e République. François Mitterrand, avec sa part d’ombre, s’est inscrit dans le prolongement des pères fondateurs et a revêtu à la perfection les habits de la fonction présidentielle. Si Jacques Chirac n’a pas été un acteur de la période 39/45, il s’est arrogé le titre d’héritier de Georges Pompidou, le Président symbolisant les 30 Glorieuses. Il a été un trait d’union dans la succession des générations. Né en 1932, avant la Seconde Guerre mondiale, il a, à son corps défendant, transmis le pouvoir, à Nicolas Sarkozy né en 1955. Les hommes et les femmes qui ont occupé le pouvoir jusque dans les années 2000, Simone Veil en étant évidemment un des plus beaux exemples, avaient le cuir épais, endurci par les évènements tragiques qu’ils avaient du traverser. Ceux qui leur ont succédé n’ont pas connu l’épreuve du feu. Leurs batailles étaient plus petites, des batailles de partis politiques, des batailles de personnes. 

La durée du règne des baby-boomers a été courte car les seigneurs précédents ont monopolisé le pouvoir en s’appuyant sur leur légitimité historique et grâce à un savoir-faire certain. La capacité de conservation du pouvoir de De Gaulle à Chirac en passant par Mitterrand tranche avec l’instabilité chronique du pouvoir en France.  

L’échec des baby-boomers n’est également pas sans lien avec l’avènement d’une société de l’information immédiate. Maîtrisant mal les nouveaux codes de la société des médias du Net, ils ont été encensés, lâchés et lynchés. Emmanuel Macron semble avoir compris que l’émetteur de l’information prime sur le canal de distribution. Il vit au rythme d’Internet depuis son adolescence. Quand les hommes politiques de l’ancien temps étaient incapables de refuser une sollicitation de la part des médias, Emmanuel Macron entend non pas à la rareté mais à la maîtrise de l’information. Il choisit ce qu’il veut donner. En cela, il ressemble plus à Valéry Giscard d’Estaing ou à François Mitterrand à la nuance près que les époques sont différentes. Dans les années 70 ou au début des années, le nombre des canaux d’information était réduit. 


Trending Hairstyles

Source : http://www.atlantico.fr/decryptage/renouveau-politique-guerre-generations-aura-t-elle-lieu-philippe-crevel-3112743.html

Renouveau politique : la guerre des générations aura-t-elle lieu ?
La guerre des phosphates aura-t-elle lieu ?
RTL : un été à la découverte des trésors de la France
Les partis de gauche et les mouvements sociaux d’Amérique Latine appuient un peuple qui écrit sa constitution
Susan Sarandon : "La peine de mort n’a aucun effet sur la criminalité"
Pourquoi Zakhartchenko a-t-il décidé de créer la Malorussie ? Quelques pistes d’explication, et pourquoi ce n’est pas si farfelu que çà...
Semaine de 4 jours : les maires ne peuvent rien imposer
Alexandre Malafaye (Synopia): «Emmanuel Macron sera-t-il l’alchimiste du renouveau Français?»
Comment la France va-t-elle bénéficier du Brexit ?
Le chef d'état-major aggrave la crise en démissionnant