Quelle Politique Migratoire Pour La France Après Les Annonces De Macron?

 

Contreparties financières

 

Des contreparties financières seraient alors envisagées, l’idée de conditionner l’aide au développement à l’obtention de résultats est aussi avancée, mais les pays africains concernés ont-ils réellement envie de prendre à leur charge la gestion de ces flux migratoires ?

 

Yves Pascouau est sceptique : « Les pays africains n’y voient peut-être pas non plus un véritable intérêt, ces pays tiers bénéficient aussi beaucoup dans l’immigration, puisque ce que l’on appelle les envois de fonds, donc des familles vers leurs pays d’origine sont bien plus important en termes de valeur monétaire que l’aide publique au développement ».

 

« Externaliser » la politique d’asile ?

 

Et pour le chercheur, à terme, l’objectif des Européens semble être de forcer les candidats africains à l’asile à faire exclusivement leur demande depuis le continent : « Je suis quasiment convaincu qu’un certain nombre de dirigeants européens ont cette idée-là en tête. On peut avoir pour volonté politique "d’externaliser" la politique d’asile et c’est un sens qui est en train d’être pris par un certain nombre d’Etats membres de l’UE. Mais cette externalisation ne pourra pas se faire au détriment du respect des droits fondamentaux ».

 

Cette question migratoire sera à l’ordre du jour du sommet Union européenne-Afrique, prévu fin novembre à Abidjan. 


Trending Hairstyles

Source : http://www.pressafrik.com/Quelle-politique-migratoire-pour-la-France-apres-les-annonces-de-Macron_a171873.html

Quelle politique migratoire pour la France après les annonces de Macron?
Immigration : quelle application pour la Guyane après les annonces du président de la République Emmanuel Macron
VIDÉO. Une dictée donnée par Brigitte Macron pour la bonne cause
Les conseils sanitaires de l'Élysée pour la visite de Macron en Guyane énervent des élus locaux
Diabolisation de Mélenchon, criminalisation du combat de classe et révolutionnaire : STOP !
Audiences : Le premier grand oral d'Emmanuel Macron suivi par 9,8 millions de téléspectateurs