Football. Stade Brestois : Le Groupe Face à Amiens, Avec Bruno Grougi

Après Reims, Le Havre, et avant la réception du Paris FC vendredi (20 h), le Stade brestois (6e) sera ce mardi dans les Deux-Sèvres, sur la pelouse de Niort (15e). Un troisième match en neuf jours qui permet au staff breton de donner du temps de jeu à tout le monde.

Le contexte : Furlan joue le turn-over

« Une saison ça se construit, ça se prépare. Comment fait-on pour être fort dans la deuxième partie de championnat ? », s’interrogeait le coach brestois hier lors du traditionnel point-presse d’avant match. Avant d’exposer sa vision des choses :

« L’idée est de concerner un groupe et pas de changer pour changer. Car quand vous êtes dans le dur en février-mars, vous avez besoin de tout le monde, des 18-20 garçons ». Ce soir, à Niort, il va donc faire tourner, avec notamment la mise en place d’une organisation en 4-4-2.

Dans l’entrejeu, le capitaine Bruno Grougi sera titularisé aux côtés de Johan Gastien, ancien Niortais. Derrière, Julien Faussurier, à droite, sera aligné à la place de Gaëtan Belaud. David Kiki, lui, remplacera Quentin Bernard, à gauche. Devant, le duo Diallo-Mayi animera l’attaque finistérienne.

Les hommes à suivre : David Kiki et Kévin Mayi

« Je dois imaginer encore mieux, notamment sur le plan offensif ». Alors qu’il continue de

« tester des paires, des binômes », Jean-Marc Furlan va associer Habib Diallo et le jeune Kévin Mayi, arrivé de Nimègue (Pays-Bas) à la fin du mercato. Ce sera sa première titularisation cette saison, tout comme celle du défenseur béninois David Kiki, qui disputera ce soir ses premières minutes officielles sous ses nouvelles couleurs : «

 C’est une prise de risque importante car ils n’ont pas eu de temps de jeu, ou très peu, a expliqué le technicien bordelais.

Mais ça fait partie du challenge, de la construction. Ce sont deux garçons au potentiel intéressant ».

L’arrière gauche de 23 ans, qui affiche un profil plus offensif, va donc retrouver ses anciens coéquipiers et compte bien saisir sa chance :

« 

Je suis content de retrouver Niort, de commencer sur un terrain que je connais, où j’ai joué deux ans. Tout est réuni pour que ça se passe bien. Je suis venu à Brest pour passer un cap

 »

.

Le chiffre clé : 5

En cas de victoire ce soir, les Brestois engrangeraient un cinquième succès d’affilée cette saison. S’ils n’encaissent pas de but, Gautier Larsonneur et ses coéquipiers enchaîneraient également un troisième clean sheet consécutif.

Les équipes probables

NIORT : Allagbe - Dacosta, Choplin, Paro (ou Batisse), Diabaté - Grange, Agouazi, Dembele (cap), Léautey - Grange - Dona Ndo, Vion. Remplaçants : Desmas (g), Batisse (ou Paro), Brison, Bourhane, Djiglia, Lebeau, Lamkel Zé. Entraîneur : Denis Renaud.

BREST : Larsonneur - Faussurier, Castelletto, Weber, Kiki - Pi, Grougi (cap), Gastien, Berthomier - Mayi, Diallo. Remplaçants : Léon (g), Bernard, Belaud, Coeff, Sissoko, Autret, Butin. Entraîneur : Jean-Marc Furlan.


Trending Hairstyles

Source : http://www.rennes.maville.com/sport/detail_-ligue-2.-le-stade-brestois-a-niort-avec-un-4-4-2-inedit_54135-3283549_actu.Htm

Ligue 2. Le Stade brestois à Niort avec un 4-4-2 inédit
Stade brestois. En 4-4-2 à Niort
Limassol - OL : Ligue Europa, Grenier dans le groupe de Genesio
Stade Brestois. C'était mieux à deux
Ndombélé, ce «génie» qui s’est fait un nom au Parc
Brest, déjà capital pour Niort
Ligue 1 : Le PSG numéro 1 au nombre d'abonnés
Football (Ligue 2, 7e journée) : Le Havre reste en rade et rentre dans le rang
L'OM "un peu malade", "le très bon recrutement" de l'OL: Valbuena juge ses anciens clubs
Foot Ligue 2 - Brest surprend des Bleus joueurs